Histoires 55 icônes

Racontez-nous une petite histoire à partir de l'image que vous avez choisie, inspirez-vous des couleurs et de la forme ou interprétez la fable.

19- Bleu et noir

Une fable pour développer votre poésie

La liberté de la mouche
La mouche est partout et nulle part. Personne ne sait d’où elle vient et elle-même ne sait pas ce qu’elle souhaite. La mouche cherche quelque chose qui ressemble à un port d’attache sans perdre sa liberté d’action.

Vidéos d’histoires racontées dans des lieux publics

Lien vers la chaîne youtube

Racontez-nous votre histoire ou votre interprétation de la fable

11 pensées sur “19- Bleu et noir”

  1. C’est le noir qui prend toute la place un peu comme la masse ombre en physique quantique. Le noir c’esT plus important que le bleu comme une sorte d’énergie structurante invisible.

  2. Christine dit :

    Un sous marin au font de l’océan, une lunette qui regarde vers la surface, là où le bleu de la mer est clair. On croirait voir des mouvements laissés par des animaux marins, on imagine le bleu du ciel dans le bleu de cette immensité. C’est un tout, c’est une masse indifférenciée d’où tout peut naître, c’est une ouverture sur un vide paradoxalement plein.

  3. C’est vrai qu’une image aussi simple permet de se questionner sur soi. Moi je vois beaucoup de solitude et entourer de noir. presque…je dirais presqu’une sorte d’angoisse d’être tout seul dans l’univers pour l’éternité. Sur ta petite boule que personne ne visite.

  4. Nathalie dit :

    Dans le livre des interprétations la fable me colle parfaitement. M’attacher affectivement c’est perdre un peu de mon autonomie et par conséquent de ma liberté d’action. Être aimé profondément c’est comme se faire attraper par quelqu’un.

  5. L’idée de voir plus loin et de vouloir atteindre un objectif. C’est un peu comme la lumière au bout du tunnel. Une lumière bleu c’est comme voir le ciel et être dans un espace sombre. Même que c’est un espace dans la tête.

  6. La liberté de la mouche c’est le titre de l’image et j’imagine qu’il faut se mettre à la place d’une mouche qui cherche sa liberté. Je pense que pour la liberté c’est un concept qui ne va pas à une mouche.

  7. La planète bleue, notre planète dans le ciel sidérale. Elle semble tout seul dans le noir comme un peu perdue dans cette immensité.

  8. Elle est trop simple cette image là a moins que c’est fait exprès. Je regarde dans ma boule de cristal et je vois un raz de marée qui va arrivée et les dauphins seront mes amis car je n’aurais pas le choix de vivre dans l’eau. je frotte ma boule pour connaître l’avenir et elle me parle de beaucoup d’eau. La fonte des glaces va ajouter encore plus d’eau.

  9. C’est une sorte de lunette pour regarder dans le ciel et y voir les nuages passer. Une lunette comme les vieux astronomie du 15e siècle.

  10. Une sorte de hublot dans un batiscaphe qui descent de plus en plus dans une fosse abyssale. Dans le hublort il y a l’océan. La descente commence c’est pourquoi le bleu est plus clair.

  11. J’embarque dans le port d’attache…c’est très difficile d,en trouver un qui marche longtemps. Un port d’attache qui n’est pas la famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *