Utilisations des images projectives en milieu de travail

Utilisation des images

Les différentes utilisations des images projectives sans formation préalable :

S’impliquer et entrer en relation

Début de projet, nouvelle équipe.

Se dévoiler

Entrevue d’embauche, relation de travail, cas de harcèlement, coaching, plan de succession, santé mentale.

Créer un terrain commun

Médiation, conflit interpersonnel, coaching, conflits multiculturels, multigénérationnels.

Trouver des pistes de réflexion rapidement

Relation de travail, situation chargée d’émotion, responsabilité.

Stimuler l’imagination et créer un tremplin pour l’innovation

Générer des idées, résoudre des problèmes, revoir ses façons de faire, voir une situation sous un autre angle, gérer une situation de crise, enrichir son imaginaire.

Développer sa capacité à gérer l’ambiguïté et développer son intuition

Déceler les leaders potentiels, schématiser la complexité, prendre des décisions qui tiennent compte de plusieurs enjeux (économie mondiale, pertes d’effectif, concurrence, environnement, catastrophe naturelle).

Utilisation des images avec formation spécialisée :

  • Sélection de talents
  • Diagnostic organisationnel

Par exemple,  dans une politique de rotation des tâches en usine, il est possible de rappeler, par l’image, non seulement la cause des maux de dos répétés et le danger de faire tel ou tel geste, mais la raison d’adopter une rotation des tâches pendant la production.   L’implication des employés dans ses décisions étant obligatoire, les images utilisées deviendront des espaces à caractère projectif capables de soutenir différentes motivations comme celle d’apprendre rapidement les nouvelles tâches où la santé de chacun des travailleurs est mise de l’avant

Dans d’autres situations, il s’agira de résoudre des problèmes complexes et encore là une représentation imagée à caractère abstraite pourra plus facilement amorcer la réflexion sur la problématique. La complexité d’un problème étant souvent associé à une situation hautement polarisée, trouver la bonne solution n’est pas seulement d’éliminer ou non la source du problème mais chercher à inclure de nouvelles informations. Certaines images projectives aident à visualiser une solution ayant un fort potentiel de développement .

Il y a également des images permettant de fixer cette zone stressante dont les décideurs ont tant de difficulté à saisir l’origine et qu’on appelle souvent l’ambiguïté. Zone grise dans la communication, zone grise dans l’application des règlements, zone grise dans les relations humaines où s’entremêlent sentiment, émotion, autorité et leadership. Une image projective peut montrer la chose à ne pas faire, mais surtout mettre en image ce qui semble ambiguë dans des espaces facilement acceptables ou du moins reconnaissables. Une zone d’inconfort a nécessairement une «connexion» avec quelque chose et l’image abstraite peut servir à représenter un rythme ou une ambiance qui normalement serait très difficile à expliquer en mots.

Bref, beaucoup d’applications sont possibles mais l’important est de saisir que l’image abstraite stimule notre imagination et fourni une base à de petites et de grandes projections. La connaissance de soi par l’image permet d’approfondir et d’améliorer la qualité de ses réflexions afin de prendre de meilleurs décisions dans des situations de stress.

icone_pdf
Télécharger l’article en format PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *